Mickael Vendetta, ou comment ruiner un buzz par l’humiliation

Cliquer pour agrandir

Mickael Vendetta prend une humiliation chez Cauet

J’ai découvert ce type la semaine dernière par le biais d’un collègue (hein Jojo) et c’est vrai que je n’en avait jamais entendu parler malgré son soi-disant super buzz…

Alors c’est vrai qu’on ne peut lui reprocher d’avoir tenté et réussi un buzz sur Internet, lui permettant même d’être invité dans quelques émissions TV. Le seul souci c’est qu’apparement il croit un peu trop en son personnage et en fait un peu trop, allant jusqu’à l’incorrection…

C’est dommage pour lui de ne pas avoir réfléchi avant afin de tourner ce buzz à son avantage, au lieu de passer pour un tocard

Mais où va Le Monde ? ou comment publier une coquille en une

Cliquer pour agrandir

Le Monde n’a pas fait relire sa Une

En effet dans son édition d’aujourd’hui (mardi 14 octobre 2008), une certaine « Cécilia Bruni-Sarkozy » serait allée rendre visite à Marina Petrella…

Comme quoi, même les plus grands peuvent faire des erreurs, c’est juste que leurs conséquences sont plus graves !

Enfin bon, ça m’a fait sourire, donc je voulais le faire partager

Vouloir créer un site Internet ou comment ne pas se faire arnaquer ?

Internet est remplit d’arnaqueurs !

Pas plus tard que tout à l’heure, je reçois un e-mail transféré vantant les mérite d’une société de création et développement de sites Internet… Et là je me dis « Ça suffit ! »… « Stop ! »… « Halte là ! »… « Vos papiers ! »… Mais non pas vos papiers ! Mais il faut décortiquer ces offres :

– « A partir de 260€ HT, Créez vous-même votre site Web sur Joomla »

> Cette offre à l’air super attractive, wahou ! Un site Internet complet pour seulement 260€ !! Mais pour ressituer les choses, Joomla est un gestionnaire de contenu… Gratuit ! Et développé par une communauté pour justement garder son esprit gratuit. Il est de plus assez simple d’installation et d’utilisation, avec des tutoriels plein le Web ! Il faut aussi noter la contradiction : « pour 260€ ht » – « Créez vous-même » …

– Pour 700 et quelques euro, ils peuvent référencer le site : définition des mots clefs, url rewriting, site map xml…

> Alors de base dans Joomla, l’URL rewriting est inclut, et se fait donc tout seul pour n’importe quel personne ayant installé ce dernier. Les mots clefs, c’est bien entendu vous qui allez leur donner, donc pas de boulot pour eux. Enfin le site map xml, c’est un module optionnel une fois de plus gratuit que l’on peut installer sur joomla.

– Développement du site en multi-langue payant avec un prix en fonction du nombre de page.
> Mais Lol ! La gestion multilangue est incluse dans Joomla directement, et paramétrable par n’importe quel personne, même sans connaître le HTML.

Enfin le plus gros, si j’ose dire, c’est quand même la mention « free » qui veut dire « gratuit », dans le nom de domaine de la société dont je prends l’exemple…

En conclusion, je trouve ça honteux de faire payer, et pas qu’un peu, des choses à la base gratuite ! Ça vise simplement à décrédibiliser le métier de développeur / Web Agency, en affichant des tarifs toujours plus farfelus pour des développements déjà prêt.

[Exclu] J’ai une tête de terroriste !

Cliquer pour agrandir

« Bonjour, contrôle d’identité »

C’est ainsi que je me suis fais interpellé hier à la gare !
Alors que j’arrivais dans la gare, je vois le numéro de quai de mon train, je me dirige donc vers ce quai mais c’est vrai que j’étais un peu en avance. En arrivant devant l’escalator, je constate que plusieurs policiers sont en train de procéder à des contrôles d’identité. Je monte voir sur le quai si le train est déjà là, mais le train à quai est un autre (d’une ligne en retard, pour changer) du coup je redescends, mais par les escaliers centraux cette fois-ci (bah oui… Les escalators on ne peut pas les prendre dans l’autre sens…)

Là en descendant je me fais arrêter par un policier : « Bonjour, contrôle d’identité ! » et il ajoute « Alors comme ça, on monte d’un coté et on redescend de l’autre ? » (Allusion au fait que je n’ai pas pris le même chemin pour monter et descendre du quai) Alors je lui explique que mon train n’est pas encore là etc. Bref, fouille minime, 2-3 questions « vous êtes connu des services de police ou de gendarmerie ? » euh non pas trop, « vous travaillez à Lyon ? » tout à fait ! Pis « bon bah bonne journée »

J’aurais bien ajouté une ou deux blague du genre « oui j’suis connu des services de gendarmerie… Mon frère était gendarme et il me connaissait » ou même lui dire directement que je ne fume même pas de cigarette… Mais bon, on ne sait jamais comment il peut réagir, et j’avais pas trop le temps non plus de me faire embarquer

Heureusement j’étais en avance, donc ça ne m’a pas embêter plus que ça, mais c’est marrant de me faire arrêter moi parmi les centaines de milliers d’autres voyageurs quotidiens de cette gare.

Le nouveau Loto ou comment aider les français face à la crise financière

Cliquer pour agrandir

La nouvelle version du Loto : pas si bien…

Hier a eu lieu le premier tirage de la nouvelle version du Loto. Cette nouvelle version a apparemment été mise en place pour augmenter les possibilités de gains des (nombreux) joueurs. Pour info, à ce premier tirage je n’ai pas gagné, même pas le remboursement de mon ticket.

Pour « gagner plus » il y a maintenant plus de tirages : lundi, mercredi et samedi (au lieu de 2 avant). Les sommes à gagner sont aussi plus grosses qu’avant, avec des tirages à 2 millions d’euros en gain initial maximum. Et des grilles plus claires (1 chiffre de moins qu’avant).

Mais la surprise est surtout sur le prix de ces nouvelles grilles ! 2€ la grille pour le loto simple !

Et oui, en ces temps de crise financière, rien de tel que d’augmenter le prix d’un des seuls moyen permettant de gagner facilement assez d’argent pour n’être plus ennuyé. Je pense que cela va rebuter financièrement certains habitués (hein skY ?) d’autant que de perdre un numéro joué pendant des années, ça peut énerver plus d’un superstitieux !

Hier, j’ai fais passer des soutenances informatiques

Cliquer pour agrandir

Mémoires, soutenances, jury…

Après avoir été confronté à ces épreuves une première fois pour le BTS puis une seconde en CASI, c’est à mon tour de faire partie du jury.

Une expérience sympa, et beaucoup moins stressante que d’être le candidat qui passe. Cela permet d’avoir un autre point de vue et aussi, bien entendu, le privilège d’être du côté professionnel cette fois, et mettre la note au lieu de la recevoir